Sauvage l’aime chaud, quant à Lui …

Soirée cinéma !

Après avoir regardé des comédies romantiques, des films de science fiction, d’actions et des thrillers l’envie d’un registre différent pointe le bout de son nez.
Sauvage et Lui passent d’une vignette à l’autre et tombent sur un classique de 1959… avec Marilyn.

Quelle merveilleuse surprise !
Ce film en noir et blanc de Billy Wilder, sous ses airs de comédie « potache », porte un sujet aujourd’hui encore d’actualité, qui est merveilleusement interprété par un duo d’acteurs au sommet.
Tony Curtis et Jack Lemmon, incarnent Joe et Jerry deux musiciens de jazz pris en chasse par des gangsters.
Afin de leurs échapper, ils se font enrôler dans un orchestre composé uniquement de femmes, mais doivent donc en conséquence se travestir.
Prenant comme prénom Joséphine et Daphné, les deux compères (ils sont à mourir de rire !) partent en train pour la Floride.

Ils vont découvrir avec « fracas », ce que vivent les femmes dans leurs quotidiens, mais surtout, ils font la rencontre d’Alouette, qui n’est autre que la somptueuse Marilyn Monroe (Sugar dans la version originale – Lui valide l’adjectif somptueuse :-)).

Tous deux, vont très vite en tomber amoureux et vont tenter de séduire cette femme (aussi belle que vénale), en usant et abusant de multiples subterfuges.
Cependant, la belle Alouette possède aussi un côté touchant et attachant. Ahhhhhh Marylin …. (soupir de Lui)

L’évolution de ces personnages « haut en couleurs » est subtile et très convaincante.
Le scénario, bien amené, est troublant tant le thème du travestissement y est traité avec justesse.

Sauvage aura juste une question quitte à paraître idiote, le titre du film correspond à quoi ??
Peu importe, pendant 2 heures elle craquera devant le beau Tony Curtis, et vérifiera si Lui bave devant l’idole américaine.

Pour vous donner envie une bande annonce :

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Sister de mon cœur" dit :

    Certains l’aiment chaud car dans la version originale, Tony Curtis parle du jazz que joue Marilyn Monroe. Elle lui répond que c’est chaud. Et la repique de Tony Curtis est « certains l’aiment chaud ».
    Mais la meilleure réplique du film est définitivement la dernière 😉

    Aimé par 1 personne

    1. sauvageetlui dit :

      Hein heiiiiinnnn…..

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s